Etre dentiste : une vocation avant tout

· Le métier
Auteur

Une personne sur deux a une certaine appréhension d’aller chez le dentiste. Pour la plupart, l’origine de cette phobie remonte à la petite enfance, due à des expériences traumatisantes lors des traitements dentaires. En effet, c’est le souvenir des douleurs subies ou bien le comportement brutal et insensible sont les plus mentionnés pour être la cause de la phobie. Outre l’expérience personnelle, les récits angoissants rapportés par d’autres personnes peut aussi être l’ancrage de la peur. Autre explication, c’est que c’était au début une peur primitive qui s’est développée au fil du temps. Alors comment les personnes se retrouvent dans le monde de la santé dentaire ? N’ont-ils jamais eu peur ? La réponse à cette question nous oriente vers un pourcentage : seulement 30% des personnes au monde n’ont pas peur d’une visite chez le dentiste ce qui donnerait un effectif tellement plus insuffisant que celui observé aujourd’hui. En effet, le métier de dentiste se rattache essentiellement à la vocation et à certaines qualités en soi.

En termes de qualités

La médecine dentaire est à la fois un art et une profession scientifique. A noter que la dentiste s’occupe des patients dès la petite enfance, la première qualité requise est la capacité d’écoute de haut niveau lié à une approche ultra psychologique. Car c’est son rôle de rassurer ses patients pour limiter le niveau de stress. Autre qualité du dentiste : impérativement, il doit avoir un volume conséquent de connaissances médicales et anatomiques. Enfin, la dextérité manuelle est aussi un point essentiel dans le monde de la médecine dentaire. Eh oui, le médecin doit avoir de la maitrise et de la précision avec ses outils pour ne pas entraver surtout le coté scientifique mais aussi le partie esthétique de son métier.

dentiste2

Les taches qui l’attendent

Le travail du dentiste est beaucoup plus étendue : avant, il n’avait qu’à perforer et obturer les dents. Aujourd’hui, il a les compétences et les connaissances pour savoir en quoi la santé des dents, des gencives et de la bouche a une incidence sur l’état de santé en général. Pour arriver à cette destination finale, le nombre et la gamme de service se sont multipliés :
prévention/éducation du public : Dans l’objectif d’une bonne dentition, les dentistes enseignent à leurs patients comment prévenir les problèmes en fournissant également des conseils en nutrition.

dentsite
dépistage et prise en charge des maladies bucco-dentaires : c’est à eux de faire le lien entre la mauvaise santé dentaire d’un patient et d’autres maladies comme l’hypertension artérielle, le diabète, le cancer…
amélioration esthétique : les dentistes contribuent à l’amélioration de l’apparence du patient autant que de sa santé en se servant des techniques de dentisterie esthétique abordé lors de la formation orthodontie concernant la malposition des dents ou des mâchoires, le chevauchement des dents ou le fait d’avoir trop d’espaces entre les dents .
restauration des dents, des gencives et des tissus de la bouche suite aux caries dentaires et à la parodontite.
-reconstruction par des produits compensant la perte des dents et tissu buccale avec des remplacements fixes et des prothèses.

Laisser un commentaire