Le traitement de la parodontite

· Soins
Auteur

Lorsqu’une parodontie est diagnostiquée, l’objectif du traitement est de stopper au plus vite la progression de la maladie et restaurer les structures de soutien dentaire, si possible. Le traitement peut varier du stade de la maladie et de l’état de santé globale de la personne qui en souffre. En général, celui-ci se base sur trois étapes.

Etape #1 : Nettoyage des dents

Souvent, un nettoyage complet est amplement suffisant pour stopper la progression des maladies. C’est la première étable indispensable du traitement. Celui-ci consiste à éliminer les bactéries et le tartre fixés sur les dents. Le médecin permettra à la gencive décollée d’adhérer de nouveau aux dents et de réduire la progression bactérienne. Il est ensuite important de favoriser la cicatrisation des poches parodontales qui constituent des réservoirs de bactéries.

Etape #2 : Traitement chirurgical

Si le surfaçage radiculaire n’est pas suffisant pour diminuer les poches parodontales, le malade devra subir un traitement chirurgical. L’orthodontiste procèdera alors au nettoyage des poches parodontales d’une façon exhaustive et enlever le tartre. Ensuite, il replace la gencive qui va cicatriser tout en collant aux dents ainsi qu’aux os nettoyés.

parodontales
Dans le cas où l’os est détruit d’une manière imposante, une chirurgie parodontale sera alors proposée au patient. Cette procédé consiste à reconstituer le tissu de soutien des dents afin d’obtenir une meilleure cicatrisation et un bon ancrage dentaire. Il existe divers techniques pour ce faire. La première est l’utilisation de biomatériaux (des membranes qui permettent la croissance de nouveau tissu osseux), la deuxième est la réalisation d’une greffe osseuse qui est un os prélevé ailleurs sur le corps du malade. Enfin, la deuxième est le fait d’effectuer une greffe gingivale pour lutter contre la rétraction des gencives qui engendre le déchaussement des dents. La greffe est réalisée en prélevant du tissu au niveau des palais.

paro1

Etape #3 : Traitement antibiotique

Dans la plupart des cas, les traitements mécaniques permettent d’arrêter la maladie. Toutefois, le cas de certaines parodontites nécessite un traitement antibiotique complémentaire. Ce dernier est aussi utilisé pour les cas de réinfection des poches ou chez des personnes qui ont des problèmes cardiaques ou celles qui sont atteintes d’un diabète de type 2.

Laisser un commentaire